tailles douces

« Tailles douces » est un sac à malices. Alors que « Couper court » présentait un magasin de nouvelles de diverses sortes, où le lecteur pouvait faire son choix dans les rayons, « Tailles douces » propose de visiter une fabrique de nouvelles puisque le principe d’écriture consiste ici à rendre visible la construction de chaque texte. Le lecteur entre donc dans la cuisine de la littérature, il peut voir comment c’est fait, et rien ne lui interdit de se mettre ensuite aux fourneaux. Bien sûr, c’est un tout petit peu plus compliqué que cela, mais que vaudrait un jeu s’il était trop simple ? L’espièglerie n’est pas un défaut quand elle permet une complicité joueuse (parfois taquine) entre auteur et lecteur.

tous les textes et les photos de ce site appartiennent à Jean Noël Blanc, sauf mention contraire - droits réservés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×